France Individuelles 2019


Sept médailles pour STRASBOURG GRS, du jamais vu !

STRASBOURG GRS, 1erclub bas-rhinois de gymnastique rythmique classé, en terme de résultats, dans le top 10 des clubs français, a brillé comme jamais lors du Championnat de France des Individuelles de GR qui s’est déroulé au Phare de Chambéry les 25 et 26 janvier derniers.

Vendredi. Un dernier entraînement matinal pour les 14 gymnastes en lice avant le départ pour le carrefour européen des Alpes sous l’égide bienveillante des entraîneurs Guergana Déchaux-Lazarova, Renée Lelin, Audrey Hoefler et Iza Khutsishvili, de la coache mentale Laurence Auerswald, de Diane Breuil, juge nationale de la discipline, de Tom Amesz, photographe dévoué, et de Nadia Charnay, membre passionné du comité directeur du club ainsi que Marie Walter et bon nombre de parents qui feront également le déplacement. C’est dans une ambiance sereine mais déterminée que la délégation strasbourgeoise prend la route vers Chambéry.

Samedi. La compétition commence avec la catégorie Nationale B 12-13 ans où Lucie Léonate est sacrée championne de France de sa catégorie après de sublimes passages au cerceau et en main-libre (sans engin). Une première effusion de joie de très bon augure s’empare de tous !

S’en suit alors la catégorie Nationale A 12-13 ans où Anna Khutsishvili et Marie-Madeleine Seredkin entrent en course à la corde et au cerceau. Anna, entraînée tous les jours par sa maman Iza, survole la compétition et décroche la médaille d’or ! Marie-Madeleine, alias MM, fait elle aussi de magnifiques prestations sur le praticable en obtenant une médaille de bronze … c’est l’euphorie !

Dans l’intervalle, Mélanie Hermann tente de défendre les couleurs du club dans la catégorie Nationale B 18 ans et + mais n’y parvient pas… Malgré son magnifique travail artistique, elle se classe 32e. Terrible déception pour elle qui sera partagée par Ilda Suvalic. Malgré une somptueuse prestation à la corde, une erreur dans son enchaînement au ballon la privera du podium tant espéré : mais elle finit tout de même 5een Nationale A 16-17. Dans la même catégorie, son équipière Alla Seredkin (la grande sœur de MM) parvient avec brio à décrocher le titre de vice-championne de France grâce à deux passages remarquables aux massues et à la corde.

C’est au tour de Dona de Francquen de passer au ruban en Fédérale 18 ans et +. Elle finit 6etout comme Seda Merkosyan au ballon qui se classe 5echez les 16-17 ans avec un très beau passage pour chacune…

Dimanche. C’est au tour des jeunes pousses du club d’entrer en piste. Elise Knepfler devient vice-championne de la catégorie Nationale B 10-11. Louise Baltzer se hisse à la 9eplace et Mayline Samel-Druz à la 19eplace. L’effusion de joie pour Elise, le bonheur pour Louise et une grande déception pour Mayline marqueront cette matinée …

On continue avec Siryne Chekara et son élégance naturelle au cerceau qui lui permettra de monter sur la 2emarche du podium et devenir vice-championne de France dans la catégorie Nationale C 16-17 ans ! Avant la pause déjeuner, c’est au tour de Candice Fetter en Nationale A 14-15 ans de défendre son travail devant des supporters strasbourgeois alors déchaînés. Ses massues et son ruban la hisseront au plus haut du classement. Candice est elle aussi sacrée championne de France de sa catégorie. Quel bonheur !

C’est Charlotte Bertani qui aura enfin le lourd privilège de clôturer ces championnats de France aux couleurs de STRASBOURG GRSdans la catégorie Nationale B 14-15 ans. Son magnifique ballon et sa corde laisseront longtemps croire au podium mais c’est finalement à une magnifique 4eplace qu’elle se glissera.

C’est donc un club vainqueur – à plus d’un titre – qui rentre à la maison. BRAVO et MERCI ! 

STRASBOURG GRS peut être fier de son équipe d’entraîneurs,compétente et respectueuse de chacune de ses gymnastes, d’un comité directeur uni, de parents motivés et solidaires, tous bénévoles, qui véhiculent de très grandes valeurs à ses licencié(e)s et contribuent à l’épanouissement de chacune.

Place désormais à la saison des ensembles qui s’annonce aussi riche en émotions avec, entre autres, deux équipes en Division Nationale 1 et 2. On y retrouvera également plusieurs ensembles en Nationale et en Trophée Fédéral A et B.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.